A la faveur de l’émergence des nouvelles plateformes, la consommation des contenus sur mobile Ă©volue et marque des diffĂ©rences entre gĂ©nĂ©rations. Ainsi, si le scroll avait Ă©tĂ© le mode de consommation mobile classique, il a Ă©tĂ© challengĂ© par le ‘swipe vers la droite’ instaurĂ© par les plateformes des Millenials (Snap & Instagram notamment). Mais l’arrivĂ©e de TikTok change la donne chez les GenZ et swiper se fait maintenant vers le haut. Revue des tendances et modes de consommation sur les principales plateformes sociales.

☞ Tiktok renverse le swipe

Snapchat, ou Tinder dans une certaine mesure, ont rĂ©ussi Ă  introduire un nouveau comportement de consommation sur mobile avec les stories et le swipe vers la droite qui permet de faire dĂ©filer les contenus ou les profils. C’est une pratique qui s’est ensuite gĂ©nĂ©ralisĂ©e grĂące Ă  la diffusion des stories dans tout l’écosystĂšme Facebook (Messenger, Facebook, WhatsApp, puis Twitter, Linkedin, etc.) mais aussi dans certaines applications non sociales comme La Matinale du Monde par exemple. Mais lĂ  oĂč un mode de consommation populaire semblait s’installer, TikTok qui Ă©merge vient de nouveau balayer les cartes.

En effet, la plateforme Tik Tok semble imprimer dans le sillage de son explosion de nouveaux comportements et de nouvelles tendances. Pour consommer les contenus, il faut scroller du bas vers le haut sur le feed de posts des utilisateurs. Le swipe vers le haut devient donc la norme dans toute l’application phare des 17-24 ans. Est-ce que la consommation frĂ©nĂ©tique des contenus vient de cet UX extra simple ? Potentiellement, et c’est d’ailleurs ce que les autres plateformes testent.

☞ Snapchat teste le “Swipe up to skip” sur une partie de ses utilisateurs

Snapchat vient se positionner pour tester l’impact du swipe vers le haut sur la consommation de ses contenus. Ainsi, durant l’étĂ©, Snapchat a testĂ© sur certains de ses utilisateurs une nouvelle fonctionnalitĂ© permettant de naviguer dans le contenu des utilisateurs avec le swipe vers le haut.

Il a mĂȘme prĂ©sentĂ© ce mini-tutoriel permettant de mieux apprĂ©hender cette consommation Ă  l’intĂ©rieur de la plateforme. IntĂ©ressant de voir si ce test va ĂȘtre pĂ©renisser puis dĂ©ployĂ© plus largement sur l’ensemble des marchĂ©s.

Snapchat Swipe Ads

https://techcrunch.com/2020/07/13/snapchat-tests-tiktok-style-navigation-for-exploring-public-content/?guccounter=1

☞ Instagram reprend et duplique l’UX et le swipe Up sur Reels

Mais la tendance ne se limite pas Ă  Snapchat puisque l’écosystĂšme Facebook rĂ©plique. Il y a bien Ă©videmment l’arrivĂ©e de Reels, le copy-cat de TikTok sur Instagram qui prĂ©sente des fonctionnalitĂ©s et un UX similaire. Il propose ainsi une consommation vers le haut des contenus. Nativement, dĂšs que l’on ouvre un contenu Reels sur Instagram, on rentre dans une consommation de type swipe vers le haut. De nouveau, il va ĂȘtre intĂ©ressant de voir coexister ces diffĂ©rentes navigations au sein d’une mĂȘme plateforme.

☞ Facebook teste aussi le Swipe Up au sein de « Short Stories » lancĂ© en Inde

Mais Facebook aussi semble s’intĂ©resser Ă  cette consommation avec un test en cours de dĂ©ploiement appelĂ© « Short Stories » qui est en cours de dĂ©ploiement sur le marchĂ© Indien (oĂč TikTok a Ă©tĂ© banni justement).`

Facebook Short Videos - TikTok

https://twitter.com/MattNavarra/status/1293886171072921602/photo/2

Alors que va-t-il rester de cette tendance et de la coexistence de ces swipes ? A voir dans les prochains mois les potentiels dĂ©ploiement. Ce qui est important pour les marques c’est de bien apprĂ©hender les contextes de consommations des contenus pour pouvoir les dĂ©tourner dans le cadre d’une crĂ©ation publicitaire par exemple ou bien pour maximiser le temps de consommation ou le positionnement du call to action. Cela va ĂȘtre d’autant plus dĂ©terminant qu’en fonction de l’ñge de la cible, et donc de sa consommation mĂ©dia, le call to action peut ĂȘtre diffĂ©rent selon les plateformes et les formats organiques et publicitaires.

Guillaume Fara

Author Guillaume Fara

More posts by Guillaume Fara

Leave a Reply

Tous droits réservés, Tigrz SAS, 3 rue d'UzÚs, 75 002 Paris.